Mon expérience de l’allaitement

maternite-allaitement

Je n’avais pas vraiment prévu de faire un article sur le sujet de l’allaitement mais avec le recul je pense que mon expérience peut sans doute servir à d’autres mamans ou futures mamans.

Comme vous le savez j’étais plus que motivée afin d’allaiter ma princesse et ce d’autant plus que ma grossesse fût assez compliquée psychologiquement. Dès que bébé est arrivé nous avions donc fait part de notre choix au service médical. Cependant les choses ne se sont pas vraiment passées comme nous le souhaitions et j’en garde un souvenir plutôt amer (malheureusement).

Mon accouchement s’est relativement bien passé malgré une énorme hémorragie à laquelle nous n’étions pas vraiment préparés. Je ne sais pas si c’est à cause de l’hémorragie ou non mais le peau à peau n’a pas du tout eu lieu, on m’a mis bébé sur moi pendant quelques minutes pour me l’enlever rapidement étant donné les soins qui devaient m’être fait. Du coup ça commençait vraiment mal pour l’allaitement mais tout allait bien pour bébé qui a pu profiter de Papa seule pendant environ deux bonnes heures (le temps de mes soins).

Malheureusement deux heures c’est très long pour un bébé qui vient de venir au monde et les infirmières ont donc été obligées de donner à biberon à mon Amoureux afin qu’elle soit nourrie et lui avait dit que cela ne poserait aucun problème par la suite (aujourd’hui j’ai du mal à y croire).

Lors de sa première journée bébé n’a fait que dormir et n’avait pas plus d’appétit que ça. Lorsque je suis montée dans ma chambre une puéricultrice a donc tenter de faire téter ma princesse cependant elle n’était pas du tout emballée à cette idée ne sachant trop comment faire. La première tentative fût un réel cauchemar (pour moi en tout cas). La seule chose qui m’est finalement marquée c’est que ma princesse n’a absolument rien mangé lors de sa première nuit ce qui m’a particulièrement angoissée.

Le lendemain matin rebelote, les puéricultrices tentent toujours de forcer ma fille à prendre le sein avec des méthodes que je trouve particulièrement difficiles pour elle, je constate qu’elle hurle, pleure et devient toute rouge et que chaque tentative est pire que la précédente bien que nous ayons essayé de l’amadouer en lui donnant également du lait « biberon« . Malheureusement rien y fait et lors de chaque pesée quotidienne je retiens mon souffle. Eh oui, bébé ne mange pas donc pas de prise de poids et les grammes s’envolent ce qui est vraiment effrayant pour toutes les nouvelles mamans.

Lors de ma seconde journée je n’ai plus supporté cet acharnement de la part du personnel médical. Ma fille ne voulait pas prendre le sein ou n’y arrivait pas mais on ne me proposait aucune solution de rechange moi qui après chaque échec j’étais au bord des larmes. Après la visite de mon Amoureux j’ai pris les choses en mains et j’ai décidé de réclamer les biberons indispensables afin de nourrir mon enfant. Que je trouve honteux de devoir les réclamer alors que ma petite puce crevait de faim !!!!

J’ai passé donc ma première soirée « biberons » je lui ai donné à mangé toutes les trois heures décidant de ne pas fermer l’oeil de la nuit afin que la dernière pesée soit enfin positive et qu’elle nous permette de sortir de cet hôpital de malheur !

D’ailleurs je n’ai pu que constater qu’à partir du moment où j’ai demandé les « biberons » pour ma fille plus personne n’est venu s’assurer qu’elle allait bien, aucune infirmière, aide soignantes, personne quoi !!!!

J’ai réussi mon pari et nous avons donc pu rentrer à la maison tous ensemble et ce pour notre plus grand bonheur. Après des interrogations avec la sage-femme venu à mon domicile elle réussie à me convaincre de retenter de nouveau l’expérience de l’allaitement. Cette fois-ci bébé réussi enfin à téter et ça se passe mieux, malheureusement nous avions perdu tellement de temps que cette nouvelle tentative a de nouveau fait perdre pas mal de poids à mon petit ange.

Je n’ai pas eu d’autre choix sur ordre du pédiatre d’arrêter totalement l’allaitement ce qui m’a déchiré le coeur, déprime totale pendant deux jours.

Aujourd’hui et avec le recul je pense que je choisirai sans doute l’option « lait artificiel » d’entrée, il m’est impossible de voir mon bébé souffrir. Ma princesse à totalement récupérée son poids de naissance et elle mange aujourd’hui comme une petite gloutonne ce qui fait très plaisir à voir 😉

Maintenant je ne culpabilise plus du tout et je suis même reconnaissante des avantages que m’offre les « biberons« , eh oui Papa peut me relayer dès que je suis épuisée et lui aussi il partage des instants privilégiés avec sa fille et ça je trouve que c’est fantastique !!!

Mon article ne va sans doute pas plaire à certaines personnes mais j’assume mes propos et mes choix et ce pour le bien de mon enfant.

Surtout n’hésitez pas me donner vos avis quant à votre expérience avec l’allaitement les filles.

PS : Vous pouvez également me donner votre avis sur les réseaux sociaux Facebook ICI / Twitter ICI  ou bien commenter la photo correspondante à l’article via Instagram ICI

Je vous y attends 😉

Laisser un commentaire